Archives de l’auteur : Rémi Le Mauff

De quoi l’AMAP est-elle le nom ?

des+oeufs+enerves-300x224Avant la création de l’AMAP, il y a quelques années, nous étions quelques-uns à dire et à écrire par mail que l’AMAP sera (et serait) un sanctuaire écologique, une oasis économique (au niveau des règles)  et un corridor sanitaire (épargné des épidémies et molécules de synthèses) dans une société où la mal bouffe et les pesticides ont littéralement pris le pouvoir.

Hélas les choses se confirment de plus en plus, l’actuelle crise des œufs contaminés succède violemment à la crise de la vache folle, à la grippe aviaire, aux lasagnes au cheval etc…

Une fois de plus, de nombreuses personnes se retrouvent avec leur famille en insécurité alimentaire (ce qui est le comble dans une société de la surabondance), même la filière bio n’est pas épargnée tant elle est parfois noyée dans le circuit d’approvisionnement de la grande distribution. (D’où l’intérêt de privilégier des entités comme Biovalys).

Ceux qui subissent cette tension sont  les mêmes qui achetaient des courgettes à 5 euros/kg il y a quelques mois suite à la pénurie de ces légumes verts produit majoritairement hors saison et en Andalousie (comme 60% des légumes consommés en France).

Ces quelques mots pour vous nous dire à quel point nous, amapiens,  avons un  ilot de résistance qui avec le temps va devenir de plus en plus précieux, de plus en plus regardé.

Le principe des AMAP fait que les prix,  malgré la crise, ne double pas, le principe des AMAP fait  que pour sa qualité de vie, Agnès a décidé très sagement de ne pas augmenter sa production.

Nous sommes donc des privilégiés, et nous avons chacun contribué à créer cette éco système à la fois simple et  luxueux, à la fois saint et durable.

Alors pour conclure de quoi l’AMAP est-elle le nom ? L’AMAP est un système puissant de résilience pour surmonter, à notre petit niveau, les crises écologiques, sanitaires et économiques, des crises liées à la société moderne.

HEK EL KOSTITI

Atelier de mai : entretien des poulaillers

20170507_121941Bonjour à tous,

Nous avons enfin pensé à prendre quelques photos lors d’un bon moment vécus à l’AMAP, l’atelier du premier dimanche du mois. Voici donc quelques clichés qualité smartphone…

 

Agnès nous avait fixé comme objectif d’entretenir ses deux poulaillers en badigeonnant les parois extérieurs qui sont en bois naturel, avec de l’huile de lin.

 

 

 

 

 

 

 

20170507_114757Munis d’un pinceau dans une main, dans l’autre une barquettes « à frites » remplies du précieux liquide, la petite équipe s’est activée durant deux bonnes heures autour du poulailler fixe.

 

 

 

 

 

20170507_114625Nous avons tous pu admirer ce sens inné du beau geste propre à Romuald.

 

 

 

 

20170507_121933Puis nous nous sommes attaqués au poulailler ambulant, placé dans une terrain attenant. Une multitude de poule nous a accueilli dans un concert de gloussements. Comme elles étaient plus nombreuses que nous, nous avons évité de leur dire que nous « mangions avec plaisir leurs gosses » (copyright Christian).

 

 

 

 

Tandis qu’Isaac essayait diverses stratégies afin d’attraper une poule, l’une d’entre elle un peu plus intrépide, s’est perchée sur l’épaule de Donatienne… Cela ne l’a pas empêchée de continuer son travail de badigeonnage. Elle fut délivrée par le chien (jaloux?…)

 

 

 

20170507_123156Quant à Isaac, il a découvert dans le poulailler de nombreux oeufs pondus dans la matinée, il était épaté…

 

 

 

 

 

 

Photo Avant20170507_120524

 

 

 

20170507_123650

 

 

 

Photo  Après

 

 

Test de l’outil de recette : La soupe de choux rouge d’Isabelle

 

Délicieuse soupe au chou rouge d’Isabelle
Temps de préparation
15 min
Temps de cuisson
45 min
Temps total
1 h
 

Voici la recette de la délicieuse soupe au chou rouge d’Isabelle

Type de plat: Plat principal, Soupe
Cuisine: Française
Portions: 6
Ingrédients
  • 1 kg Chou rouge émincé
  • 250 g Oignons blancs émincés
  • 200 ml Crème fraiche entière
  • 250-500 g Lardon fumés selon le besoin protéiné des convives…
  • 1 c. a soupe Vinaigre
Instructions
  1. Faire brunir les oignons dans du beurre

  2. ajouter le chou rouge, de l’eau jusqu’au niveau supérieur du chou, vinaigre, sel et poivre. 

  3. Cuisson 10 mn à la cocotte minute après le « pcshhhhhh », puis mixage long et fin pour donner un velouté. 

  4. Ensuite ajouter la crème fraîche et les lardons rissolés, et laisser frémir quelques minutes pour que les lardons communiquent leur goût à l’ensemble.

Notes

A la limite, c’est encore meilleur réchauffé le soir !

Bon Appetit!

La recette des Côtes de blettes à la crème

cotes-de-bette-a-la-cremeCôtes de blettes à la crème   (6 pers)

2 paquets de côtes de blettes

4 tomates

2 oignons

3 cs de crème fraîche

125g gruyère rapé

 

Couper en tronçons de 5 cm les côtes en ayant séparé les vert du blanc.

Jeter les blancs ds eau bouillante salée pdt 20mn (tester avec couteau pointu)cotes-de-bette-a-la-creme

Ajouter le vert quelques mn

Pdt ce temps, faire revenir les oignons en lamelles avec fond d’huile olive et de beurre

Qd revenus , ajouter les mx de tomates coupées en 6

Qd tout est bien revenu, ajouter les blettes et vert mélangés

Ajouter du gruyère râpé , mélanger le tout et 3mn avt fin decuisson ,mettre crème fraîche

Servir bien chaud

Bon appétit

Armelle

Si vous testez cette recette, prenez votre plat en photo et envoyez nous vos chefs-d’oeuvre ;o)

La recette du Crumble d’échalotes

Crumble d’échalotes2003_crumble_aux_echalotes_de_tradition_d

500g d’échalotes

pour le crumble :
150g de farine
1cc de paprika
75g de beurre mou2003_crumble_aux_echalotes_de_tradition_d
125g de noisettes décortiquées et concassées
120g sucre en poudre et 1 pincée de sel

Préparer la pâte à crumble en mélangeant les ingrédients
Peler et émincer les échalotes et les faire revenir 10mn à la poêle avec du beurre + huile +paprika, sel et poivre
Verser les échalotes ds plat à gratin et les recouvrir de pâte à crumble
Glisser au four th.6 180° et laisser cuire en surveillant env. 20mn

Le servir en entrée avec salade verte ou accompagné de viande rouge ou blanche ou…

Régalez-vous, Armelle

Si vous testez cette recette, prenez votre plat en photo et envoyez nous vos chefs-d’oeuvre ;o)