Salsifis et scorsonères

Salsifis | Jujube en cuisineBien que très différents par leurs feuilles au champs, les salsifis et les scorsonères se ressemblent sur la forme de leurs racines qu’on consomme. Le gout, et donc la manière dont on cuisine ces dernières est vraiment similaire. Frais, ils n’ont rien à voir avec les salsifis en boite, souvent peu croquants et gorgés d’eau.

La peau est très fine donc on peut se passer de les éplucher, et tout simplement les brosser en les lavant, puis les cuire à la vapeur ou à l’eau et les éplucher ensuite (elle s’enlève alors très bien et on ne perd pas de matière…). Vous pouvez ensuite les accommoder à votre goût : froids en salade, revenus à la poêle avec une noisette de beurre, de la crème, du persil, de l’ail, de la muscade, en gratin avec une béchamel…
S’ils doivent attendre un peu avant la cuisson, plongez-les dans de l’eau froide citronnée, sinon ils vont rapidement s’oxyder, ce qui n’est pas grave en soit, mais pas très joli.
A noter : lorsqu’ils sont blessés, ils dégagent une substance collante qui tâche un peu les mains. Pour éviter cela, mettez des gants ;-)!
Bon appétit!
crédit photo  : https://www.jujube-en-cuisine.fr/comment-preparer-et-cuisiner-des-salsifis-frais/