Verdure asiatique : le naménia et le mizuna

File:Sensuji-mizuna.JPGCes deux petites pousses hivernales sont de la famille des choux, des radis, des navets, de la moutarde. Ils apportent un peu de fraicheur et d’oligoéléments en hiver, alors que les paniers sont surtout composés de légumes racines de conservation.

Le mizuna a les feuilles plus dentelées et les côtes plus fines que la naménia. Il peut être vert ou rouge

Le naménia est carrément classé comme un brocoli, il doit en être très proche génétiquement et pourtant physiquement, rien à voir.

On les consomme crus, en salade avec une petite vinaigrette, seuls ou en mélange avec d’autres jeunes pousses.

Ils sont très utilisés dans la cuisine asiatique, avec des recettes élaborées, mais on peut tout simplement les utiliser comme les épinards ; les intégrer dans une poêlée ou un wok.

 

Ils se prêtent aussi très bien aux soupes et velouté, dont voici un exemple délicieux, juste testé ce midi :

Velouté de naménia

Laver et couper une belle botte de naménia. Le faire revenir dans une cocotte avec une noisette de beurre pendant environ 5 min, puis ajouter 500ml de lait et un cube de bouillon de légume.

Porter à ébullition, puis laisser mijoter 15 à 20minutes à feu doux.

Mixer avec le mixer à soupe, déguster bien chaud.