Les choux pommés

Les choux pommés font partie, avec les autres choux, de la famille des navets, des radis, des rutabagas… Une famille donc largement répandue dans nos parcelles et diététiquement très intéressante.
La diversité de choux pommé est élevée : elle va du chou de Milan, cloqué (photo 1) au chou rouge (photo 2) en passant par le chou blanc, cabus (photo 3).
Les formes sont aussi variables : rondes, allongées, pointues… et les gouts varient en fonction des variétés, de l’épaisseur et des textures des feuilles, des saisons de récolte.

 

En termes de croissance, il ne faut pas le confondre avec le chou fleur : c’est bien les feuilles qui forment une “pomme” chez le chou pommé, alors que ce que l’on mange chez le chou fleur, est la fleur avant qu’elle ne s’ouvre.

En jouant un peu sur les dates de semis et les conservations, il serait potentiellement possible de consommer du chou pommé en toute saison. Sa saison de prédilection s’étale cependant plutôt de Septembre à Mars et on l’apprécie car il est pauvre en calories mais riche en fibres, antioxydants et vitamines C …
Côté conservation, il préfèrera un endroit frais relativement humide et devra être consommé rapidement s’il a été coupé (1 semaine).

Les possibilités culinaires sont infinies : crus, râpés, poêlés, farcis, en soupe, braisé… impossible de ne pas trouver une recette qui vous plaira !

Vous trouverez ici d’ailleurs la recette de soupe de chou rouge d’Isabelle : http://amapdelalys.org/blog/2018/01/delicieuse-soupe-au-chou-rouge-disabelle/
Et ici, la recette de chou blanc d’Anaïs : http://amapdelalys.org/blog/?p=2150&preview=true